L'Oréal

Demand Sensing

Comment prédire les ventes à l'ère des données et de l'intelligence artificielle ?

Comment prédire les ventes à l'ère des données et de l'intelligence artificielle ?

Traditionnellement, pour prévoir les ventes, on se base sur le passé pour se projeter dans le futur. Dans le monde d'aujourd'hui, cette approche n'est plus pertinente. Même si la prédiction reste un art à part entière, la Tech contribue à en faire une science.

Notre programme de Beauty Tech ‘Demand Sensing’, développé dans notre accélérateur Tech, réinvente le processus de prévision de la demande à l'ère du digital en tirant profit des données, des insights consommateurs et de l'apprentissage artificiel automatique (machine learning). Il constitue un moteur essentiel de la transformation digitale de la chaîne d'approvisionnement de L'Oréal.

Comment ça marche ?

En nous donnant accès à plusieurs sources de données à haute fréquence, les plateformes connectées permettent d'accroître la compréhension et l'anticipation des ventes, de faciliter la planification mécanique sur l'ensemble du réseau de distribution et de veiller à ce que le bon stock soit automatiquement disponible au bon endroit, au bon moment.
Actuellement déployé à l'échelle du groupe selon la méthodologie agile, le projet réunit des collaborateurs des services commerciaux, informatiques et de la chaîne d'approvisionnement, ainsi que de nouveaux talents en ingénierie et science des données dans une seule et même équipe à l'ambition commune.

Comment la magie opère-t-elle ?

En collaboration avec Google, L'Oréal a créé la Beauty Tech Data Platform. Celle-ci compile toutes les données pertinentes et génère automatiquement des prévisions de ventes plus détaillées et plus fiables à l'aide d'algorithmes et d'une intelligence artificielle. À la disposition des services du marketing, des ventes, du numérique digital, de la finance et de la chaîne d'approvisionnement, les données et facteurs sous-jacents favorisent une collaboration étroite, font tomber les obstacles et se concentrent sur les véritables moteurs de ventes plutôt que sur des prévisions absolues.
Toutes les données sont intégrées en temps réel pour que les algorithmes puissent proposer les meilleures solutions aux prévisionnistes de la demande en fonction de l'activité. C'est une véritable révolution !

Les attentes sont immenses : augmenter la précision des prévisions de vente et la disponibilité des produits, optimiser l'inventaire et réduire la quantité d'articles obsolètes, parfaire la gouvernance, identifier plus rapidement l'évolution des tendances et les signes d'intensification de l'activité. Incroyable, n'est-ce pas ?