Flagship Lancôme des Champs-Élysées : le digital et la technologie au service de la beauté

Flagship Lancôme des Champs-Élysées : le digital et la technologie au service de la beauté

Nouvelle adresse de prestige pour Lancôme, le flagship qui a ouvert au 52 avenue des Champs-Élysées, à Paris, est non seulement une ode aux valeurs de la marque – la joie, le bonheur, la généro-sité – mais aussi une vitrine de ce que la technologie et le digital peuvent apporter à la beauté.

Avec l’inauguration, en décembre 2019, de sa nouvelle boutique phare, la première marque mon-diale de beauté de luxe illustre le renouveau de l’expérience client qu’elle a imaginé. Les codes du luxe y côtoient des services et des divertissements inspirés par d’autres secteurs tels que le sport ou le jouet.

Le pari de la BeautyTech à la portée de tous pour repenser l’expérience consommateur Pour les visiteurs de la boutique parisienne de Lancôme, l’expérience passe d’abord par la décou-verte des dernières innovations en matière de Beauty Tech de la marque. Sur les quelque 300m2 de la boutique, les visiteurs ont la possibilité de tester services et produits de beauté inédits rendus uniques par la technologie. L’objectif : offrir une expérience immersive et personnalisée. « Ce nou-veau lieu est un véritable havre de beauté et de bonheur, dans lequel nos visiteurs découvrent et ex-plorent notre offre de cosmétiques, de services, de personnalisation de produits, de cadeaux et de technologies. », précise Françoise Lehmann, Directrice Générale Internationale Lancôme.

La personnalisation est au cœur des services proposés par Lancôme dans son flagship. De l’intelligence artificielle à la reconnaissance d’image en passant par la réalité augmentée, le déve-loppement de la Beauty Tech fait entrer la beauté dans une nouvelle ère : plus flexible, plus digi-tale, plus personnalisée. Résultat de ces innovations : le Shade Finder. Grâce à l’intelligence artifi-cielle et un algorithme capable d’identifier plus de 20 000 carnations de peau potentielles, cette technologie permet de recommander la teinte de fond de teint Lancôme la plus adaptée à la carna-tion de chacun. Après avoir mesuré la couleur de la peau en trois endroits différents du visage, une sélection de fonds de teint adapté est proposée.

Youth Finder est quant à lui un outil de diagnostic de la peau. Connecté à une application iPad, il analyse la peau du visage afin proposer une routine de soin personnalisée en fonction des besoins identifiés par le scanner.

L’alliance de l’intelligence artificielle et de la reconnaissance faciale se cache aussi derrière Le Teint Particulier de Lancôme, une technologie de fond de teint sur mesure brevetée qui peut créer jus-qu'à 72 000 formules différentes selon la teinte ainsi que les niveaux de couvrance et d’hydratation souhaités.

Murs animés, vidéos, catalogue numérique des parfums ou encore un bras robotisé qui parfume une rose avant de la proposer à chaque visiteur… le digital permet quant à lui de rendre l’expérience des visiteurs toujours plus immersive et inoubliable. Les miroirs connectés, qui per-mettent de tester virtuellement la gamme de maquillage de la marque, utilisent ainsi les technolo-gies de réalité augmentée et de reconnaissance faciale développées par l’entreprise canadienne ModiFace, acquise en 2018.

Flagship Lancôme des Champs-Élysées : le digital et la technologie au service de la beauté

Nouvelle dimension du retail

La technologie et le digital sont également au cœur des rouages du navire-amiral parisien de Lan-côme. Afin d’optimiser à la fois l’expérience client, la performance des points de vente, leur modu-larité et leur sécurité, nos équipes IT et marketing travaillent en collaboration constante avec les marques.

Ces solutions IT sont le parfait exemple du rôle de catalyseur que peuvent jouer la technologie et le digital en se mettant au service de toute la chaine de valeur : de la formulation d’un produit à sa distribution.

Des solutions comme Retail Next et Retail Dashbord améliorent le suivi d’indicateurs clés dans la gestion des points de vente, qu’il s’agisse du nombre de visiteurs, de la logistique, du volume de ventes ou de la qualité de la relation client. MyStore permet quant à elle de digitaliser la gestion quotidienne des points de vente en améliorant le suivi des stocks, en facilitant le rôle des conseil-lères beauté et en apportant des services multicanaux aux consommateurs. Enfin, MARS, fluidifie l’expérience au moment du paiement.

Si le flagship parisien de Lancôme est parmi les premiers à bénéficier de ces innovations, celles-ci sont destinées à être déployées dans les plus de 3 500 points de vente, présents dans 36 pays, de nos 15 marques.