L'Oréal

Le dialogue avec les parties prenantes, une dynamique de co-construction

Chaque année, L’Oréal poursuit la dynamique de dialogue avec ses parties prenantes au travers d’instances de consultation ad hoc pour partager sa stratégie de développement durable et co-construire ses projets.

Pour partager et renforcer sa stratégie, ses objectifs et ses réalisations en matière de développement durable, L’Oréal entretient un dialogue continu avec toutes ses parties prenantes, c’est-à- dire l’ensemble des acteurs avec lesquels le Groupe interagit, en interne ou en externe : les associations et organisations non gouvernementales (ONG), le milieu universitaire et la communauté scientifique, les consommateurs, les clients, les fournisseurs, les collaborateurs, les actionnaires, les agences de notation extra-financière et les investisseurs.

Un dialogue continu et multiforme

Pour co-construire les engagements 2020 de Sharing Beauty With All, L’Oréal a dialogué, entre 2011 et 2013, avec 754 organisations au travers de forums organisés dans huit pays. Ces échanges ont pu se prolonger ensuite online. Le dialogue se poursuit depuis sous la forme de panels et de consultations organisés de façon ad hoc, sur différents projets.

Par exemple, en juin 2016, au Brésil, L’Oréal a organisé une journée d’échanges dédiée au respect de la biodiversité, réunissant des chercheurs, des fournisseurs, des représentants d’ONG et des autorités publiques brésiliennes. Et un comité de consommateurs a été organisé cette même année.

En 2017, 110 ONG, associations et experts représentants du monde académique ont ainsi été consultés. Au total, 960 organisations différentes ont été consultées entre 2011 et 2017.

Entre 2011 et 2018, plus de 1000 organisations ont été consultées.

Une instance de gouvernance externe

L’Oréal a mis en place en 2014 une instance de gouvernance externe, appelée Panel of Critical Friends, qui se réunit autour de Jean-Paul Agon, le Président-Directeur Général du Groupe, une fois par an. Son rôle : examiner l’avancement du programme Sharing Beauty With All, apporter un regard critique sur les actions menées et suggérer des améliorations. Composé de personnalités d’envergure internationale et expertes sur les questions environnementales et sociales, ce panel s’est réuni pour la quatrième fois en mars 2017 à Paris.