Brandstorm, le business game international de L’Oréal

Your description

Bruxelles – Après la présentation de leur projet et la délibération du jury, c’est l’équipe de la Vlerick Business School qui remporte la Finale belge du Brandstorm 2017 portant cette année sur le Grooming des Hommes dans un monde en pleine évolution. 

Vlerick Business School, gagnant de la Finale belge !

« Brandstorm est une expérience très enrichissante qui nous  plonge directement dans l’univers du travail et la réalité du business » confie Eline Demeyer, « un avant-goût de à quoi cela ressemblerait de travailler pour une société comme L’Oréal » ajoute Matthias Boterbergh.

Pour rappel, 4 universités partenaires avec près de 220 étudiants, répartis en 50 équipes, se sont lancés dans ce Business Game, à savoir :

  • La Louvain School of Management/ Université Catholique de Louvain
  • L’ICHEC Brussels Management School
  • La Solvay Brussels School of Economics and Management
  • La Vlerick Business School

Les étudiants s’exposent et « pitchent » leur projet au Salon de l’Innovation

Pour les 11 équipes qui auront été sélectionnées lors de la finale européenne le 3  mai,  L'Oréal organisera le 15 juin 2017, au sein de son siège, le premier Salon de l’Innovation où les étudiants seront les exposants. Sur le modèle des salons technologiques, les starters en herbe auront l’opportunité de « pitcher leur projet » et de convaincre le jury « itinérant » composé d’experts, de dirigeants de L’Oréal et de journalistes spécialisés. Un nouveau concept aux antipodes des présentations scolaires classiques face à un jury.

Un Trophée RSE complète la compétition et récompensera le projet le plus durable.

A propos de Brandstorm:

Compétition de référence dans le monde étudiant, Brandstorm a été plusieurs fois distingué dans le domaine des ressources humaines. La compétition a attiré plus de 95 000 participants de 58 pays en 25 ans.  Il contribue à l'image employeur de L’Oréal, en permettant aux jeunes talents de découvrir l’entreprise, ses challenges et sa culture « de l’intérieur » tout en développant l’employabilité des participants par la mise à disposition de ressources pédagogiques. Brandstorm permet de recruter 150 à 200 profils chaque année. En 2017, Brandstorm se repositionne et devient un incubateur d'innovation pour les talents et leurs projets.