Comment « augmenter le chercheur » grâce à la data