L’Oréal USA rejoint le U.S Plastics Pact

Accélérer les progrès vers une économie circulaire du plastique aux Etats-Unis.

En août, une collaboration dirigée par le Recycling Partnership et le World Wildlife Fund (WWF) a permis de créer le U.S Plastics Pact dans le cadre du Pacte National sur les emballages plastiques de la Fondation Ellen MacArthur.

PlasticsPactLogo

Le U.S Plastics Pact est une initiative majeure visant à rassembler divers acteurs des secteurs publics et privés sur toute la chaîne de valeur du plastique. L’objectif ? Repenser la façon dont nous concevons, utilisons et réutilisons le plastique, et ainsi  favoriser une économie circulaire du plastique aux États-Unis.

Le U.S Plastics Pact rassemble des entreprises, des institutions gouvernementales, des organisations non gouvernementales (ONG), des chercheurs et d'autres parties prenantes dans une plateforme pré-concurrentielle pour une innovation menée par l'industrie. Ce pacte facilite l’action collaborative et la transformation du système vers une économie circulaire du plastique, permettant aux entreprises et aux gouvernements américains d'atteindre collectivement des objectifs tangibles d'ici à 2025.

En plus de ses propres objectifs en matière d'emballage durable, et en tant que partenaire de la Fondation Ellen MacArthur, L'Oréal a participé activement aux travaux de celle-ci sur l'utilisation du plastique.

 
« Chez L’Oréal nous sommes engagés à relever le défi et agir pour protéger la planète de la crise climatique mondiale à laquelle nous sommes confrontés, et un élément clé de cette transformation consistera à identifier les opportunités pour appliquer les principes de l’économie circulaire dans notre secteur d’activité. Nos efforts sur les emballages constituent une manière tangible de démontrer notre évolution en matière de développement durable et nous avons besoin de la collaboration de toutes nos marques et de tous nos employés pour y parvenir. Nous savons que l’impact de notre engagement mondial en matière de développement durable L’Oréal pour le Futur » pourra atteindre son potentiel grâce à la collaboration avec d’autres acteurs - sur toute notre chaîne de valeur, dans notre secteur et au-delà pour trouver des solutions innovantes pour répondre aux besoins de la société d’aujourd’hui.»

Danielle Azoulay, VP, RSE et développement durable, L’Oréal USA.

DanielleAzoulay portrait

Conformément à la vision de la Fondation Ellen MacArthur de l’économie circulaire, qui réunit plus de 850 organisations, unis par des conceptions communes et des objectifs concrets, le U.S Plastics Pact rassemble des fournisseurs d'emballages en plastique, des marques, des revendeurs, des  entreprises de recyclage et de gestion des déchets, et d’autres parties prenantes pour travailler vers des solutions adaptées aux besoins et aux défis uniques des Etats-Unis, grâce au partage de leurs connaissances = et à une action coordonnée.

En adhérant au U.S Plastics Pact, L'Oréal USA s'est engagé à atteindre ces quatre objectifs:

1. Etablir une liste des emballages désignés comme problématiques ou inutiles d'ici à 2021 et prendre des mesures pour les supprimer d'ici à 2025.
2. D'ici à 2025, propsoer des emballages en plastique 100 % réutilisables, recyclables ou compostables. 
3. D'ici à 2025, entreprendre des actions ambitieuses pour recycler ou composter efficacement 50 % des emballages plastiques.
4. D'ici à 2025, la part moyenne de matériau recyclé ou bio-sourcé(et certifié responsable) dans les emballages en plastique sera de 30 %.

 

LOREAL0283936ORI

En juin 2020, le Groupe a lancé L’Oréal pour le Futur, son nouveau programme de développement durable comprenant un ensemble d'objectifs ambitieux en matière de développement durable à l'horizon 2030, dont de nouveaux objectifs sur la consommation des ressources naturelles. L’Oréal pour le Futur accélère la transformation du leader de la beauté vers un modèle qui respecte les limites de la planète et renforce ses engagements en matière de développement durable et d’inclusion dans le monde.

Allant au-delà des objectifs du U.S Plastics Pact, L'Oréal s'est notamment engagé à ce que d'ici à 2025, 50 % de ses emballages plastiques soient d’origine recyclée ou bio-sourcée (100 % d'ici à 2030).

Les progrès du U.S Plastics Pact seront suivis grâce au dispositif ReSource: Plastic Footprint Tracker de WWF, qui fournit une méthodologie pour suivre les empreintes plastiques des entreprises et rendre compte publiquement de leurs engagements en matière de déchets plastiques chaque année. Le rapport sera rendu public une fois par an.

 « C'est une étape passionnante dans ce parcours vers une économie circulaire du plastique aux États-Unis, une économie qui conserve le plastique dans son circuit et hors de l'environnement. »

Sander Defruyt, Responsable de l’initiative New Plastics Economy de la Fondation Ellen MacArthur.

La prochaine étape du U.S Plastics Pact consistera à établir une feuille de route, décrivant les différentes étapes qui permettront d’atteindre les objectifs décrits ci-dessus. « Cela nous aidera non seulement à développer des solutions pour les États-Unis, mais aussi pour le reste du monde, dans le cadre de notre réseau international de  « Plastics Pacts ». Nous nous réjouissons de travailler avec toutes les parties prenantes pour mettre un terme aux plastiques problématiques et inutiles, pour innover et garantir que tous les emballages en plastique soient réutilisables, recyclables ou compostables, et s’assurer que ces mesures entrent dans la pratique. Nous encourageons tous ceux qui le peuvent à se joindre à nous dans cette démarche, pour des États-Unis sans déchets plastiques et sans pollution », déclare Sander Defruyt, responsable de l’initiative New Plastics Economy de la Fondation Ellen MacArthur.