Hero_1920x800

Transparence, sécurité et "Green Sciences" : L’Oréal dévoile sa vision de la beauté du futur

L'Oréal présente la transformation de sa R&I, pour une beauté plus verte

Clichy, 4 mars 2021 – L’Oréal, qui a engagé une profonde transformation de sa Recherche & Innovation en orientant ses méthodes vers les Green Sciences (Biosciences), se fixe pour objectif que 95% de ses ingrédients soient issus de sources végétales renouvelables, de minéraux abondants ou de procédés circulaires à l’horizon 2030, et que 100% de ses formules soient sans impact négatif sur l’environnement aquatique, afin d’offrir aux consommateurs des produits toujours plus sûrs, plus performants et plus respectueux de l’environnement.

A l’heure où la protection de la planète est un impératif absolu et où la pandémie de Covid-19 renforce la demande de produits à la fois bons pour la santé et sans danger pour l’environnement, L’Oréal ouvre un nouveau chapitre de sa R&I en considérant le respect de la nature comme un moteur pour créer des alternatives renouvelables aux ingrédients issus du pétrole.

Ainsi, le Groupe s’appuiera sur les récents progrès des Green Sciences (Biosciences), pour cultiver durablement des ingrédients et extraire le meilleur de la nature grâce à des procédés de haute technologie. En 2020, 80% des matières premières du Groupe sont déjà aisément biodégradables, 59% sont renouvelables, 34% sont naturelles ou d’origine naturelle. 29% des ingrédients utilisés dans les formules de L’Oréal ont été élaborés selon les principes de la chimie verte[1].

Nicolas Hieronimus, Directeur Général Adjoint de L'Oréal, en charge des Divisions, déclare : « Avec les Green Sciences, nous entamons un nouveau chapitre de la Recherche de L’Oréal, la force motrice de notre entreprise depuis sa création. Notre ambition à l’horizon 2030 est d’offrir aux femmes et aux hommes partout dans le monde des produits cosmétiques toujours plus performants, sûrs, et respectueux de l’environnement ».

Pour réaliser cette transition, L’Oréal mobilise toutes les ressources des Green Sciences : les récents progrès des connaissances agronomiques, les développements des biotechnologies, la chimie verte, la science de la formulation, les outils de modélisation. Le Groupe mise aussi sur des partenariats stratégiques avec des universités, des start-ups et ses propres fournisseurs de matières premières.

Barbara Lavernos, Directrice Générale Recherche, Innovation et Technologie, souligne : « Grâce aux Green Sciences, nous allons relever l’ambitieux défi scientifique et technologique que représente cette transition. Et c’est cette approche vertueuse basée sur l’économie circulaire qui nous permettra d’atteindre de nouveaux niveaux de performance et de découvrir des bénéfices cosmétiques inédits, sans compromis sur la qualité ni la sécurité, au service d’une beauté respectueuse de notre planète ».

Toujours plus de transparence pour permettre aux consommateurs de faire des choix responsables

Pour répondre à l'exigence légitime et grandissante des consommateurs en matière de transparence sur les ingrédients et la composition des produits, L’Oréal renforce encore sa démarche et lance de nouvelles initiatives afin d’améliorer l’information et le dialogue et permettre à chacun de faire des choix éclairés.

  • L’Oréal développe sa démarche de transparence à travers son site “Au cœur de nos produits”. Lancé en mars 2019, il répond aux questions du grand public sur les ingrédients utilisés dans les formules et sur la composition de ses produits. La plateforme, qui référence près de 1.000 ingrédients, est désormais accessible dans 45 pays, en 8 langues. Ces contenus, basés sur les avancées scientifiques, se déploient progressivement sur les sites web des grandes marques du Groupe (L’Oréal Paris, Garnier, La Roche-Posay, Maybelline, Redken, Essie, Kérastase, Yves Saint Laurent…).
  • Parallèlement, un dispositif d’affichage de l'impact environnemental et social des produits cosmétiques, lancé en juin 2020 dans le cadre du programme L’Oréal for the Future, se déploie à l’international avec la marque Garnier et progressivement dans l’ensemble des marques du Groupe.
  • Courant mars 2021, pour s’adresser directement au grand public, une campagne de sensibilisation sur la démarche Au cœur de nos produits sera organisée sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, YouTube…) dans une vingtaine de pays pour permettre aux consommateurs d’échanger avec les chercheurs. Un dispositif pilote, réalisé en janvier 2021 en France, a permis d’aller à la rencontre des internautes et d’instaurer avec eux un dialogue très fructueux.

Toujours plus de sécurité pour le consommateur et pour l’environnement

La sécurité des produits et la prise en compte de leur éventuel impact sur l’environnement sont au cœur de l’engagement de L’Oréal.

Le Groupe a été pionnier dans le développement des méthodes alternatives aux essais sur les animaux en créant des modèles de peaux reconstruites pour évaluer la sécurité des produits. Dès 1989 L’Oréal a cessé de tester ses produits sur des animaux, soit 14 ans avant que la réglementation ne les interdise. Le Groupe s’est aussi mobilisé pour faire reconnaître ces méthodes alternatives en Chine. Depuis 2014, les autorités chinoises ne testent plus les cosmétiques non fonctionnels produits localement et ce progrès s’étend peu à peu : depuis 2021, ces mêmes cosmétiques importés en Chine n’ont plus besoin d’être testés sur des animaux, sous réserve d’un certificat de conformité aux bonnes pratiques de fabrication.

En matière environnementale, L’Oréal continue à améliorer le profil environnemental de ses formules. Il s’était doté dès 1995 d’un laboratoire de recherche pour mesurer et modéliser l’impact de ses produits sur les écosystèmes (eaux et sols) et sur la biodiversité. Dans le cadre de son programme L’Oréal for the Future, le Groupe s’est fixé pour objectif d’ici à 2030 que 95% de ses ingrédients soient biosourcés, issus de minéraux abondants ou de procédés circulaires, et que 100% de ses formules soient évaluées grâce à sa plate-forme de tests environnementaux, afin de garantir leur innocuité sur la diversité des écosystèmes aquatiques côtiers et d’eau douce.


_______


À propos de L’Oréal

Depuis plus de 100 ans, L’Oréal est dédié au métier de la beauté. Avec un portefeuille international de 35 marques diverses et complémentaires, le Groupe a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 27,99 milliards d’euros et compte 85 400 collaborateurs dans le monde. Leader mondial de la beauté, L’Oréal est présent dans tous les circuits de distribution : le marché de la grande consommation, les grands magasins, les pharmacies et parapharmacies, le travel retail, les boutiques de marque et le e-commerce. L’Oréal s’appuie sur son excellence dans les domaines de la recherche et de l’innovation et ses 4 000 chercheurs pour répondre à toutes les aspirations de beauté dans le monde. L’Oréal a défini d'ambitieux objectifs de développement durable pour le Groupe à l’horizon 2030 et souhaite offrir de l’autonomie à son écosystème pour créer une société plus inclusive et durable.

Plus d’information sur https://www.loreal.com/fr/mediaroom/

 

 

Contact médias L’Oréal Suisse

Danielle Bryner

Director Corporate Communications & Sustainability

Mobile : +41 78 861 15 76

[email protected]

 


[1] La chimie verte, aussi appelée chimie durable, est un concept développé aux États-Unis en 1998 par deux chimistes, Paul Anastas et John Warner. Ce concept s'appuie sur 12 principes basés sur des valeurs de durabilité pour pratiquer un type de chimie qui respecte l'équilibre social, environnemental et économique de l'environnement dans lequel il est utilisé. La chimie verte fait partie des Green Sciences dans le respect qu'elle assure une transformation durable de la biomasse en ingrédients.