Biotherm Ocean Positive hero

Biotherm s’engage vers un nouvel objectif de durabilité, afin de devenir entièrement « Ocean Positive » d’ici 2030

Œuvrer pour un impact positif sur les océans

Biotherm est dédiée à la Blue Beauty, une beauté qui vient de l'eau et qui le lui rend bien. Pour aller encore plus loin que la seule réduction de son empreinte environnementale, et animée par l’ambition d’avoir un impact positif sur les océans, la marque de cosmétiques se prépare à relever les défis de la prochaine décennie en matière de durabilité. Découvrez comment Biotherm prévoit de devenir « Ocean Positive » d’ici 2030.

Biotherm, des cosmétiques qui puisent leur puissance dans la bioscience

L’eau se trouve au cœur de l’ADN de Biotherm. Née en 1952 avec la découverte du plancton thermal dans les Pyrénées françaises, développée à Monaco et nourrie par l’expertise en bioscience de sa fondatrice, Jeanine Marissal, la marque amplifie la puissance de la nature pour créer des cosmétiques haut de gamme plus naturels, plus puissants et plus durables.

Depuis 2012, Biotherm participe activement à la protection des océans à travers son programme Water Lovers. Ce projet de développement durable a pour objectif de créer un avenir meilleur pour les océans en collaborant avec des partenaires extérieurs tels que des experts et des ONG. Biotherm forme également une communauté mondiale de Water Lovers en soutien à l’initiative 30x30 des Nations unies – un projet international ambitieux visant à préserver officiellement 30 % des océans d’ici 2030 et à protéger la biodiversité face au changement climatique.

« En 2022, nous célébrons le dixième anniversaire de notre programme de développement durable Water Lovers. Nous sommes fiers de nos réussites et des innovations que nous avons mises en place pour réduire notre empreinte environnementale. Mais nous devons faire plus. Nous concevons une feuille de route pour devenir une marque de beauté régénérative d’ici 2030, en laissant nos océans en meilleur état que nous les avons trouvés. Voilà ce que nous appelons devenir “Ocean Positive“. »

Grégory Benoit, Directeur général international de Biotherm

Suivre Grégory Benoit sur LinkedIn

Œuvrer pour un avenir meilleur pour les océans

Biotherm adopte une approche de durabilité globale à travers l’ensemble de sa chaîne de valeur, de la sélection des matières premières à la formulation des produits, en passant par les emballages et la distribution dans les points de vente. Des ingrédients ultra-performants et renouvelables sont utilisés pour créer des formules efficaces pour la peau et respectueuses de l’environnement. En s’appuyant sur son expertise de la bioscience, Biotherm œuvre pour élaborer des cosmétiques plus respectueux de la vie marine et aquatique, de la sélection des matières premières à la fin de vie de ses produits. La marque innove également pour introduire des principes d’économie circulaire, en utilisant davantage de matériaux recyclés pour ses emballages et en proposant des expériences consommateurs disruptives, par exemple à travers des produits réutilisables ou rechargeables.

Biotherm souhaite à présent aller plus loin et rendre aux océans plus qu’ils ne lui donnent en devenant « Ocean Positive » d’ici 2030. Pour atteindre cet objectif ambitieux, l’approche de Biotherm consiste à aborder différentes façons d’améliorer son empreinte environnementale en réduisant l’impact de ses formules et de ses emballages, tout en s’employant à créer un effet positif net sur les océans et la planète en rassemblant une grande communauté de Water Lovers et d’ONG pour opérer des changements positifs à travers le monde.

La méthodologie « Ocean Positive » de Biotherm

La méthodologie « Ocean Positive » de Biotherm s’appuie sur trois domaines d’action clés :

  • Plus de formules s’appuyant sur la bioscience : d’ici 2030, 95 % des ingrédients de Biotherm seront d’origine naturelle* et 100 % des formules de soins pour la peau seront plus respectueuses de la vie aquatique;
  • Plus de solutions design écoconçues : d’ici 2030, Biotherm réduira l’empreinte carbone de son packaging de plus de 30 %, et tous ses emballages seront constitués à 100 % de plastique issu de l’économie circulaire;
  • Plus de Water Lovers dans le monde : depuis 2012, Biotherm a contribué à protéger plus de 17 millions de km² de zones marines à risque en partenariat avec l’ONG Mission Blue. D’ici 2030, la marque s’engage à aller encore plus loin et à former 3 millions de personnes à la préservation des océans.
*D’après la norme ISO 16 128, une matière première est considérée d’origine naturelle quand plus de 50 % du carbone qu’elle contient est d’origine végétale.