Hero Centella Asiatica Article

Centella Asiatica, la plante qui bénéficie à la peau et aux communautés

Depuis 2016, cette plante sauvage originaire d’Asie et d’Océanie est au cœur de l’un de nos projets de sourcing durable

La Centella est un ingrédient phare pour le soin de la peau. Depuis 2016, cette plante sauvage originaire d’Asie et d’Océanie est au cœur de l’un de nos projets de sourcing durable mené à Madagascar. Une initiative qui repose sur le respect de la biodiversité et une juste rémunération des cueilleurs.

La Centella Asiatica est utilisée en médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique ainsi qu’en cosmétique. Selon son pays d’origine, ses actifs et propriétés varient légèrement. Chez L’Oréal, nous utilisons la Centella récoltée à Madagascar pour ses propriétés cicatrisantes, anti-inflammatoires et anti-âge. Elle fait partie des ingrédients privilégiés dans les soins de la peau développés par La Roche-Posay, Kiehl’s et L'Oréal Paris.

Parce que cette plante constitue une richesse en termes de biodiversité et une précieuse source de revenus pour les communautés qui la cueillent, nous avons décidé en 2016 de mettre en place un programme de sourcing responsable et solidaire.

Une plante, des milliers de cueilleurs

Plante en forme de petit trèfle à feuilles rondes, rampante et semi-aquatique, la Centella pousse dans des zones marécageuses situées sur les hauteurs des régions tropicales. À Madagascar, les feuilles sauvages sont cueillies à la main entre octobre et mars, période pendant laquelle la concentration des actifs est la plus importante. Les feuilles de Centella sont ensuite séchées, soigneusement triées et broyées.

Notre projet est déployé dans deux zones différentes de Madagascar : la première est la région de Fierenana. Appartenant au district de Moramanga, sa population est composée à 98 % d’agriculteurs, produisant principalement du café, des haricots et du manioc ; la seconde est la région d'Ambatondrazaka, au nord-est de Madagascar, site historique de récolte de la Centella.

Avec Indfrag et Ravina, nos fournisseurs et partenaires, ainsi que l'ONG internationale Union for Ethical BioTrade (UEBT), notre objectif est double : allier développement économique – celui des femmes malgaches pour lesquelles la centella est une source essentielle de revenus – et respect de la biodiversité dans cette région de Madagascar caractérisée par une richesse unique en matière de biodiversité mais durement frappée par la pauvreté.

Une formation et une aide technique ont ainsi été dispensées aux cueilleurs, pour leur permettre d’augmenter leurs capacités de récoltes avec des moyens plus respectueux de l’environnement. Tout en augmentant la facilité d’extraction de la plante, nous avons minimisé l’empreinte du procédé de production pour assurer la préservation de la ressource.

Centella bloc image

La fiabilité et la traçabilité de l’approvisionnement ont été renforcées, et une rémunération équitable a été mise en place. Cette rémunération s’accompagne d’un soutien aux communautés qui se concentre notamment sur l'autonomisation des femmes et l’éducation des enfants des cueilleurs de Centella.

En 2020, 3 006 femmes ont bénéficié de cette initiative qui leur assure une juste rémunération et qui les forment aux bonnes pratiques de cueillette.

En parallèle, des études sur la mise en culture de la Centella et sur l’optimisation du processus d’extraction de ses actifs ont été menées, afin de développer plus encore les techniques respectueuses de cette ressource fragile et de l’équilibre de la biodiversité.
   

En savoir plus à propos de nos engagements pour le respect de la biodiversité