GLORIA

De nouveaux collaborateurs autistes dans nos usines avec le projet GLORIA !

Chez L’Oréal, nous sommes engagés de longue date dans l’inclusion de tous nos collaborateurs et collaboratrices

Chez L’Oréal, nous sommes engagés de longue date dans l’inclusion de tous nos collaborateurs et collaboratrices. Nous encourageons des environnements de travail où chacun puisse être soi-même, quel que soit son origine, sa religion, son identité de genre, son orientation sexuelle, son âge ou sa situation de handicap. Parmi les sujets clés que nous défendons et sur lesquels nous nous engageons en interne comme en externe figure l’inclusion des personnes en situation de handicap.

À ce titre, nous avons développé un partenariat entre l’association « Vivre et Travailler Autrement » et nos usines pour faire naitre le projet GLORIA.

GLORIA(A) : faire Grandir L’ORéal par l’Inclusion d’Adultes Autistes à vocation à recruter, intégrer et pérenniser parmi les collaborateurs de nos usines des travailleurs autistes avec déficience intellectuelle. Pour ce faire, nous avons travaillé avec l’association « Vivre et Travailler Autrement » qui propose à des adultes atteints de troubles modérés à sévères d’autisme un emploi en usine, un hébergement ouvert et des activités favorisant leur insertion et leur épanouissement. Nous avons ainsi sélectionné les usines notamment en fonction des produits et tâches réalisés. Nous avons développé des liens avec des partenaires locaux, réfléchi aux fiches de poste et sélectionné les candidats autistes.

Juliette

Au sein de nos usines, ces travailleurs en situation de handicap bénéficient d’un accompagnement conjoint entre des associations partenaires et les équipes des usines. Le projet repose sur une convention de mise à disposition entre les EA/ESAT où les adultes autistes travaillent actuellement et les usines identifiées.

Depuis l’intégration d’une personne autiste en septembre 2020, le projet GLORIA a continué de se déployer. Aujourd’hui, 4 jeunes travailleurs autistes sont en poste. Ils ont rejoint soit l’usine de Ormes (51), soit celle de Lassigny (60) entre septembre 2020 et février 2021. 

Ces jeunes sont doués pour les tâches répétitives qui leur permettent de se concentrer davantage. Ils occupent ainsi des postes tels que le lavage des outillages ou la pesée des matières premières, à des étapes clés de nos process de production. Les équipes des usines sont très impliquées et heureuses de faire partie de cette aventure qui montre que L’Oréal s’engage dans l’emploi de jeunes autistes du tissu local.

Remy Patru GLORIA

Le projet GLORIA fait également bouger les lignes de la société. À Lassigny par exemple, L’ESAT partenaire souligne que le milieu médical prend conscience que l’intégration professionnelle et l’habitat inclusif sont possibles. À Orléans, un centre d’hébergement a modifié ses horaires pour ouvrir plus tôt le matin pour habituer les jeunes aux horaires de l’entreprise. D’une manière générale, les acteurs du médico-social commencent à avoir le réflexe de penser au dispositif GLORIA pour orienter des jeunes éligibles.

Toutes les équipes continuent leur travail et préparent le lancement du projet GLORIA dans l’usine d’Aulnay. Ainsi entre avril et juin 2021, nos usines d’Ormes (51) et d’Aulnay (93) devraient accueillir deux nouveaux jeunes.

Pour en savoir plus sur nos actions en faveur des diversités: https://www.loreal.com/fr/nos-engagements/pour-toutes-et-tous/promoting-diversity-and-inclusion/