Shafi Goldwasser : maîtriser l'informatique pour sécuriser nos données

Shafi 600 sur 600

Informatique - Lauréate pour l'Amérique du Nord

La Pr Shafi Goldwasser est récompensée pour ses travaux pionniers en sciences informatiques théoriques et en cryptographie, un champ de recherche en plein essor qui s’intéresse aux innombrables manières de protéger des données numériques. Sa contribution exceptionnelle aux travaux sur la protection, l’authenticité et la confidentialité des informations numériques est d’autant plus cruciale que ces enjeux sont de plus en plus prégnants, tout comme la peur des cyberattaques.

Ses débuts en informatique

Enfant, alors qu’elle vivait en Israël, la Pr Shafi Goldwasser voulait devenir autrice de fictions, mais elle s’est vite tournée vers les sciences, inspirée par le dynamisme et les encouragements de ses professeurs de physique et de mathématiques, et captivée par la démarche scientifique. Sa passion pour la cryptographie est née lorsqu’elle était étudiante en master. C’est en utilisant les bases de la théorie des nombres pour reproduire des paradigmes fondamentaux tels que la confidentialité, la simultanéité, l’imprédictibilité ou l’impartialité, challengés dans un environnement numérique, qu’elle s’est enthousiasmée pour cette discipline. Les États-Unis et Israël, les deux pays dans lesquels elle a grandi, ont joué un rôle important dans sa carrière scientifique. La Pr Shafi Goldwasser reconnaît d’ailleurs volontiers la valeur de collaborations internationales et le plaisir qu’elle trouve dans l’échange et la solidarité entre collègues du monde entier.

Une carrière scientifique d'avant-garde

En 2021, la Professeure Shafi Goldwasser a gagné le prix Turing – le prix international le plus prestigieux en sciences informatiques – devenant ainsi l’une des trois seules femmes à l’avoir jamais reçu. De nombreuses distinctions lui ont été décernées, notamment, à deux reprises, le prix Gödel (1993 et 2001). Elle est également membre de l’Académie américaine des Sciences.

La Professeure Shafi Goldwasser a d’ailleurs établi une typologie complète des attaques possibles sur tous les types de codes et créé des codes aléatoires capables de les prévenir et de les combattre. Elle a également développé de nouveaux outils pour vérifier les propriétés de données sans les divulguer et conçu des méthodes de coopération entre structures concurrentes qui garantissent la protection de leurs données respectives.

« Les outils de communication numériques touchent à toutes nos activités : la finance ou les découvertes médicales, mais aussi le respect de nos droits et de nos vies privées. La cryptographie et la sécurité sont absolument essentielles. »

La place des femmes dans le domaine scientifique

En tant que femme scientifique, elle souligne combien il est parfois difficile, en début de carrière, d’être prise au sérieux et considérée sur un pied d’égalité, et ensuite d’être « écoutée et respectée » par tous. La Pr Shafi Goldwasser salue le talent et la ténacité des grandes femmes scientifiques de notre époque, mais aussi leur force pour surmonter le mépris ou les discriminations, leur capacité à se distinguer – par leurs intuitions, leur intégrité et leur esprit fédérateur – jusqu’à s’imposer au sommet de leurs disciplines.

« Nous devons continuer à dénoncer ces iniquités dans toute la communauté scientifique pour promouvoir le changement sur la base de faits. Atteindre l’égalité des genres dans les sciences permettra aussi d’obtenir de meilleurs résultats, de meilleures équipes et de mieux éduquer nos enfants dans les générations à venir. »

Découvrez Les autres Lauréates du Prix international Pour les Femmes et la Science 2021

La Fondation l’Oréal et l’UNESCO continuent chaque année de célébrer l’excellence scientifique de 5 éminentes chercheuses, issues chacune d’une grande région du monde. Cette année, le Prix international L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science honore des Lauréates dans le domaine des sciences de la matière, des mathématiques et de l’informatique.