L'Oréal

L'Oréal primé pour son soutien au travail féminin grâce à un programme d’achats solidaires

L'Oréal a reçu le Trophée GEEIS-SGD, qui récompense cinq initiatives en faveur de l’égalité entre les genres, lors d'une cérémonie placée sous le haut patronage de la représentation permanente de la France auprès des Nations unies.

Le 16 septembre, le Groupe L’Oréal s'est vu remettre, au siège de l'ONU à New York, un trophée GEEIS-SDG pour un projet mené en Chine en faveur de l’emploi des femmes dans les provinces rurales. C'est une reconnaissance à grande échelle de notre engagement général en faveur de l'égalité femmes-hommes. Le prix, qui était décerné pour la première année, est né de l’initiative du  Arborus, une ONG à l'origine du label international GEEIS1 (Gender Equality European & International Standard). Un label qui atteste des efforts réalisés par de grandes entreprises internationales pour faire avancer l'égalité entre les genres.

Préserver la vie familiale des ouvrières

Pour cette première édition, c’est le projet « Plants unlike any other » (« Des usines pas comme les autres ») qui a été primé : un programme mis en place avec les fournisseurs chinois du département Achats Solidaires du Groupe, pour favoriser l'emploi féminin dans des régions frappées par l'exode rural. L'objectif : permettre à des centaines d'ouvriers, dont une majorité de femmes, d’accéder à un emploi décent sans s'éloigner de leur domicile ni rompre le lien avec leur famille.

Pour cela, le groupe a fait le choix de confier la production d’une partie substantielle de ses articles promotionnels (sacs, pochettes, boîtes cadeaux...) à des usines situées dans des zones défavorisées des provinces de Anhui et du Hunan (Nord-Ouest), parmi les plus touchées par la migration économique en Chine. Entre 2016 et 2018, ce sont ainsi 455 travailleurs, dont deux-tiers de femmes, qui ont pu bénéficier d'un emploi dignement rémunéré, sans s'éloigner de leurs proches. Dans cette partie reculée de la Chine, la quête de travail conduit de nombreux parents à s'arracher à leur famille pour se faire embaucher à des milliers de kilomètres, dans le Sud-Est, où est concentrée l'activité industrielle.

Généraliser les achats solidaires

Ce projet a été déployé dans le cadre du programme d’achats solidaires et inclusifs du Groupe. Entamé en 2010 et riche de 234 initiatives, le programme consiste à réaliser une partie des achats auprès d'entreprises partageant nos valeurs et nos engagements. Ils incluent notamment l’amélioration des conditions de travail et l’inclusion des personnes vulnérables, en phase avec la stratégie globale du groupe pour une croissance responsable. Qu’il s’agisse de sélectionner les fournisseurs ou de les accompagner dans ce chemin, nous souhaitons « utiliser la puissance d’achat du groupe comme levier de développement et de progrès social », résume Axelle Hallu, Directrice des Achats Solidaires.

Pour toutes ces raisons, nous sommes particulièrement fiers d'avoir été distingués pour notre action en faveur de l'égalité hommes-femmes. Une action qui fait écho à l'un des 17 Objectifs du Développement Durable des Nations Unies pour assurer la paix et la prospérité à l'horizon 2030, et déjà intégrée dans notre programme « Sharing Beauty with all ».

« C’est un privilège et un honneur pour le Groupe L’Oréal de recevoir le Trophée GEEIS-SDG pour cette initiative en Chine. L’égalité des genres est l’un de nos engagements historiques et fondamentaux dans la stratégie Diversité et Inclusion du Groupe. L’équipe de Solidarity Sourcing est allée encore plus loin dans cette priorité en promouvant la croissance économique, l’égalité et l’inclusion dans certaines des provinces rurales les plus défavorisées de Chine. Et au-delà de la récompense, ce Prix, initié par Arborus, nous permet de partager les meilleures pratiques en matière de lutte contre les inégalités entre les sexes », souligne Margaret Johnston-Clarke, Directrice Diversité et Inclusion du Groupe.

Le GEEIS-SDG Trophy est décerné aux 5 entreprises certifiées GEEIS et signataires de la convention internationale du Pacte mondial et des principes de l’autonomisation des femmes (WEP).
À ce jour, 15 entreprises internationales ont reçu la certification GEEIS, soit 200 entités.