L'usine L'Oréal de Burgos : une référence mondiale en matière de durabilité 

Première usine du groupe à être neutre en CO2 depuis Avril 2015 

Le Groupe L’Oréal continue de renforcer son engagement en Espagne, en poursuivant ses investissements annuels de plus de 10 millions d’euros dans l’ usine de Burgos internationale spécialisée dans la production de soins capillaires. L’objectif ? Continuer de stimuler la production (qui a déjà augmenté de 8,5 % au cours des trois dernières années), afin de répondre à la demande croissante des marchés internationaux.

C’est à l’occasion du 50e anniversaire de l'usine, organisé dans les locaux de celle-ci le 22 septembre 2021, que le Groupe a réalisé ces annonces, devant une assistance composée notamment de Juan Alonso de Lomas, président de L'Oréal Espagne, Benoît Mocquant, directeur de l'usine de Burgos, María Reyes Maroto, Ministre Espagnole de l'Industrie, du Commerce et du Tourisme, ainsi que Daniel de la Rosa, maire de Burgos.

À travers ces investissements, L'Oréal démontre une fois de plus son engagement en Espagne et à Burgos, à un moment clé de la relance économique et sociale. Le Groupe a annoncé la poursuite de sa stratégie d'investissement des huit dernières années, qui a permis à l’usine de Burgos de se hisser au rang des leaders mondiaux de l'industrie durable 4.0 et de s’imposer comme une référence parmi les 40 usines du Groupe L'Oréal à travers le monde.

Building image Burgos

Exporter le « Made in Spain » vers plus de 50 pays

Avec une surface totale de 189 000 m², 42 lignes de conditionnement, 110 formats différents et plus de 4 500 références actives, l’usine expédie chaque jour 1 million de produits vers plus de 50 pays, dont 67 % en Europe. Parallèlement, l’usine reste engagée à soutenir l’économie nationale, puisque 35 % de ses fournisseurs sont espagnols.

D’abord locale lors de son inauguration en 1971, l’usine de Burgos a acquis en 2008 une envergure internationale, puisque 94 % de sa production est aujourd’hui dédiée à l’export. Au cours des trois dernières années, l’usine a augmenté sa production de 8,5 %, en réponse à la demande croissante des marchés internationaux et à l’augmentation de la production d’autres divisions dont les produits ne se limitent pas aux soins capillaires, telles que KérastaseL'Oréal Professionnel ParisRedkenMatrix ou encore Shu Uemura.

L’essentiel des exportations de l’usine concernent la Chine, un marché où il existe une forte demande pour des marques de luxe telles que Kérastase, dont toute la production mondiale est réalisée à Burgos. La Chine est ainsi le troisième marché de l’usine de Burgos, après la France et le Royaume-Uni.

"C’est un jour de grande fierté pour L’Oréal Espagne, puisque nous franchissons aujourd’hui une nouvelle étape dans l’histoire de cette usine. Une étape qui démontre à la perfection notre engagement en faveur de la croissance économique et sociale de l’Espagne, en particulier dans le contexte actuel. […] Nous souhaitons contribuer à la reconstruction économique de notre pays et c'est pourquoi nous continuerons d’investir dans cette usine, qui est une référence mondiale dans le paysage industriel durable 4.0. L’usine de Burgos sera le fer de lance de cette ambition, et notre objectif est de continuer de la faire prospérer durant les 50 années à venir."

Juan Alonso de Lomas, Président de L'Oréal Espagne

Une usine pionnière en matière d’impact environnemental

Spécialisée dans la production de soins capillaires, l’usine internationale de Burgos est également pionnière dans la mise en place d'initiativessociales et environnementales. Elle a ainsi été l’une des premières usines du Groupe à atteindre la neutralité carbone en 2015, grâce à l’introduction d’une centrale biomasse de trigénération qui permet de couvrir l’intégralité des besoins en énergie de l’usine de manière 100 % renouvelable.

À peine deux années plus tard, l’usine a franchi une nouvelle étape en devenant la première usine « waterloop » du Groupe L’Oréal dans le monde. Désormais, l’eau est l’unique matière première utilisée par l’usine pour assurer ses procédés industriels ainsi que la consommation humaine, grâce à un circuit fermé qui récupère et recycle l'eau utilisée en phase de production. Ce système permet d'économiser 28 000 m3 d'eau par an, soit l'équivalent de plus de 10 piscines olympiques.

Sur le plan climatique, l’usine a lancé le projet « Burgos Green Lines », un couloir de fret ferroviaire et maritime durable qui vise à réduire les émissions de CO2 de ses fournisseurs en évitant le transport par avion ou par camion. Grâce à ce projet, l’usine est parvenue à réduire de 20 % son empreinte carbone liée aux transports (chiffres 2020).

En outre, l’usine de Burgos s’est dotée d’une serre pour le séchage des boues, qui constituent l’un des principaux déchets générés par l’usine. En utilisant l’énergie solaire, cette installation écologique de séchage permettra de réduire de 50 % les volumes de boues, diminuant ainsi le nombre de trajets nécessaires pour évacuer ces déchets et donc les émissions de CO2 associées.

Accompagner la transition vers l’économie circulaire

Dans le cadre de son engagement en faveur de l’environnement, l’usine L’Oréal de Burgos, qui possède la certification « Zero waste to landfill » (« Zéro déchet à la décharge ») depuis 2016, entend participer activement à la transition vers l’économie circulaire. Elle mène actuellement d’importants projets axés sur la réduction des émissions de CO2 de ses fournisseurs et sur la promotion de l’économie circulaire, qui lui ont permis de réduire de 20 % son empreinte carbone liée aux transports.

Par ailleurs, l'usine a recyclé 7,6 tonnes de plastique grâce à un système innovant de production de palettes à partir des emballages plastiques utilisés au sein de l’usine. En un an seulement, ce système a permis de fabriquer 400 palettes. Dans le cadre de ce projet, l’usine collabore avec des entreprises espagnoles leaders de la filière recyclage, telles qu’Enplast, qui accompagne l’usine sur les questions liées à l’utilisation de plastique recyclé dans ses packagings, à la réduction du poids des emballages, ainsi qu’à la promotion de contenants consignés, entre autres.

" Les quelques 500 employés actuels de l'usine et les plus de 3 000 personnes qui nous ont accompagnés tout au long des cinquante dernières années ont fait preuve d’un engagement remarquable. Ils sont un exemple mondial de talents spécialisés dans l'industrie 4.0 et, sans eux, notre usine n'aurait jamais réalisé toutes ces avancées."

Benoît Mocquant, Directeur de l’usine L'Oréal de Burgos


Créer un impact social positif

Pionnière de la conception d'initiatives socialement responsables destinées à créer de la valeur au sein des communautés, l’usine de Burgos collabore depuis plus de 35 ans avec des centres d’emploi spécialisés qui lui ont permis d’offrir un emploi à quelque 170 personnes chaque année.
Depuis 2017, l’usine favorise également l'insertion professionnelle des personnes à risque de marginalisation dans le tissu industriel de la région, grâce à son École d'Excellence Industrielle (« Escuela de Excelencia Industrial »), une initiative qui a déjà formé plus de 70 personnes et qui offre actuellement un taux d'emploi de plus de 70 %.
Depuis 2006, l'usine collabore par ailleurs avec Servigest, un organisme dont l'objectif est d'offrir un emploi aux personnes handicapées. Au cours des quinze dernières années, ce partenariat initialement local s’est progressivement étendu à l’international grâce au soutien de L’Oréal, avec des initiatives sociales désormais déployées dans des pays du monde entier tels que l'Afrique du Sud, le Brésil, la France, le Japon et la Chine.
La promotion de l'égalité des chances et la valorisation des talents féminins sont également l'un des principaux piliers d'action de l'usine, dont 51% des postes de direction sont occupés par des femmes. Depuis 2017, l'usine collabore également avec l'initiative « Stem Talent Girl », qui vise à encourager les vocations dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques chez les jeunes filles. Les efforts déployés par l’usine de Burgos en ce sens ont été reconnus et récompensés à l’occasion des « Stem Talent Awards 2020 ».
L’usine a également démontré son engagement à créer un impact positif dans la société durant la phase la plus difficile de la pandémie : en moins de deux semaines, elle avait alors transformé deux de ses lignes de production afin de produire des flacons de gel hydroalcoolique. Près de deux millions de flacons ont ainsi été produits, dont plus de 700 000 ont été offerts gracieusement à des maisons de retraite et des hôpitaux.